dragon tiger casino online

Publications

Comment construire de la confiance dans l’usage de l’IA en ville ?

05 janvier 2022

« 73 % des Français déclarent que le développement d’une IA de confiance est un enjeu important, voire essentiel. » {1}

Voilà un des résultats de l’enquête sur la notoriété et l’image de l’IA en France réalisée en 2020 par l’IFOP et Think and do tank Impact AI. Celle-ci met en lumière le manque de confiance des citoyens pouvant être causé par les lacunes dans l’encadrement des projets d’IA et entre autres de ceux concernant les smart-cities {2}.

D’après la CNIL, la smart-city ou la « ville intelligente » est une zone urbaine visant à « améliorer la qualité de vie des citadins en rendant la ville plus adaptative et efficace, à l’aide de nouvelles technologies qui s’appuient sur un écosystème d’objets et de services »

La confiance étant une condition nécessaire au développement et l’adoption de l’IA dans les smart-cities {4}, il est important de comprendre l’origine de cette méfiance et quelles solutions pourraient être apportées.

Les raisons d’une telle rupture

L’IA est une technologie incomprise par la population. Il est normal que sa diffusion dans les champs d’application de la smart-city augmente la méfiance des citoyens. En effet, d’après la même enquête de l’IFOP, « Plus des deux tiers des Français se disent mal informés sur les possibilités offertes par l’IA. » Cette incompréhension de l’IA peut se traduire en un scepticisme et même parfois jusqu’à la défiance {5}. Dans cette masse de craintes, il est tout de même possible de faire ressortir plusieurs sujets centraux d’inquiétude pour les citoyens.